Comment consommer et choisir les protéines ?

choisir les protéines

Qu’importe les protéines que l’on choisit d’utiliser, l’objectif reste le même : la prise de masse des muscles ou l’affinement de sa silhouette. Les protéines sont indispensables pour la construction musculaire. On peut les trouver dans beaucoup d’aliments comme la viande rouge ou blanche, les oeufs, les poissons, ou les légumes. Aussi, on peut disposer des protéines en poudre qui sont des compléments alimentaires faits de pures protéines. Ils permettent de prendre du muscle rapidement. Alors, à quoi servent les protéines, que choisir, comment en consommer ?

Opter pour la whey

La whey ou lactosérum est aussi appelée “petit lait”. En effet, il s’agit d’un extrait de protéines très filtré qui ne contient presque plus de graisses ni de lactose. On peut l’assimiler très vite, et elle est devenue la protéine en poudre la plus convoitée par les bodybuilders dans le monde de la musculation. Elle est idéale pour la prise de masse musculaire. On dispose de différents types de whey. Le concentré, qui contient aux alentours 80% de protéines, l’isolat avec 90% et l’hydrolysat qui est constitué d’environ 95% de protéines. Ce qui différencie chaque type de whey est juste la quantité de calories qu’elle contient. Mais il faut savoir que même la whey la moins concentrée en protéines ne contient que 2 et 3% de lactose et de lipide. Si on ne supporte pas le lactose, il vaut mieux opter pour l’isolat de whey.

Choisir les protéines végétales

On peut également trouver de la poudre protéinée végétale en magasin. Il s’agit de protéines de légumes totalement vegan. Parfois, elle est constituée de riz et de pois. Il y a même des enseignes qui ajoutent de la protéine de noix de coco, de chanvre ou encore d’artichaut. À l’inverse des protéines animales, riches en acides aminés, les protéines végétales ont une valeur nutritive plus faible. De plus, elles ne contiennent pas tous les acides aminés. C’est la raison pour laquelle, il faut les mélanger avec 1 ou 2 sources de légumineuses ou de céréales. Grâce à ces mélanges, on peut compléter les déficiences en acides aminés afin d’avoir une protéine plus complète pour la construction et le développement musculaire. On peut consommer les protéines végétales en collation entre les repas et au coucher. Elles se digèrent entre un délai de 4 à 6 heures. Ces compléments alimentaires sont parfaits pour les végétariens et pour les personnes ayant une intolérance au lactose.

Consommer des protéines en poudre

Pour consommer une poudre de protéine, on la mélange la plupart du temps à de l’eau ou du lait végétal, mais sans faire de grumeau. Il faut éviter de la mélanger avec du lait de vache car cela va ralentir le processus d’assimilation de la protéine. En plus, en faisant cela, on va augmenter sa teneur en sucre et en lactose. Idéalement, on consomme la protéine en poudre au lever, avant et après les séances de musculation. Mélanger la whey avec juste de l’eau est une alternative, mais on a aussi la possibilité d’ajouter d’autres aliments ou compléments de son choix pour la rendre bien plus efficace. Par exemple, beaucoup de sportifs préfèrent le lait végétal avec leur shake protéiné. En fait, le lait offre un meilleur goût et texture. Ils n’ont donc pas à réaliser des recettes plus complexes étant donnée que le lait peut déjà apporter tous les nutriments complémentaires avec la protéine et ainsi sublimer son goût par la même occasion.