Shampooing pour cheveux blonds : choisir le meilleur shampooing pour ce type de cheveux

Saison après saison, les cheveux blonds ne se démodent jamais et sont le choix numéro un de ceux qui veulent changer de look. Avec différentes nuances, ce ton démocratique convient à tous les types de cheveux. Cependant, il peut parfois être un peu difficile de maintenir la couleur. C’est pourquoi il est important d’utiliser un shampooing pour cheveux blonds.

Les coiffeurs de cheveux blonds savent combien il est difficile de maintenir cette couleur à jour, en raison de la décoloration et de l’action d’agents extérieurs tels que le soleil et la pollution. Cette tâche devient encore plus difficile pendant l’été, lorsque nous abusons de la piscine et de la mer. Que vos cheveux soient blonds naturels ou teints, il est important de prendre soin de garder la couleur à jour et d’éviter ce ton verdâtre qui est le cauchemar des propriétaires de cheveux blonds.

Caractéristiques des cheveux blonds

Les cheveux blonds contiennent des pigments plus petits et plus légers que les cheveux foncés, qui sont responsables de la coloration plus claire. Dans les cheveux naturels, cette pigmentation est génétique. Sur les cheveux teints, ils sont décolorés afin que ces pigments puissent être insérés dans la fibre capillaire.

Parce qu’ils ont des pigments plus clairs, les cheveux blonds sont plus sujets aux tâches. En fait, ce qui se passe, c’est que les tâches deviennent plus apparentes dans les cheveux blonds et, pour cette raison, il est important de prendre soin des mèches pour maintenir le ton.

Quel est le meilleur shampooing pour les cheveux blonds ?

Choisir le meilleur shampooing pour les cheveux blonds peut sembler être une tâche compliquée, mais c’est en fait assez simple. Le choix dépend de la nuance de blond de vos cheveux et des soins spécifiques dont ils ont besoin. Les  personnes avec des cheveux blonds peuvent varier entre différents shampooings. Le shampooing pour les soins quotidiens doit s’attacher à apporter un pouvoir hydratant aux mèches, notamment celles qui ont été sensibilisées par le processus de décoloration.

Celles qui ont déjà des cheveux abîmés ou tâchés peuvent opter pour des shampooings spécifiques pour maintenir le tonus. Ces shampooings existent en plusieurs couleurs différentes, et lors du choix, il est important de faire attention à celle qui convient le mieux à votre couleur de cheveux.

Shampooing nuancer et shampooing décolorant

Connaissez-vous la différence entre un shampooing jaunissant et un shampooing teintant ? Si ce n’est pas le cas, ne vous inquiétez pas, on vous expliquera. Le shampooing colorant vise à neutraliser ou à corriger les tons indésirables de nos cheveux. Cela signifie qu’il peut corriger n’importe quel ton, même si les plus courants sont ce ton vert indésirable que l’on retrouve, souvent, sur les cheveux blonds après la plage ou la piscine. Le shampooing colorant présente des résultats immédiats et peut être utilisé en fonction des besoins de vos cheveux.

Le shampooing décolorant, quant à lui, vise à éliminer les éventuels tons jaunâtres des mèches. Son action est plus douce que celle du shampooing colorant et, par conséquent, il est recommandé aux personnes qui ont des cheveux blonds plus clairs. Ce shampooing aide à prévenir l’oxydation, et a un effet plus temporaire, il doit, donc, être utilisé avec plus de parcimonie.

Le shampooing pour cheveux méchés est-il le même que pour les cheveux blonds ?

Les cheveux avec des mèches nécessitent un soin un peu différent de celui des cheveux d’un seul ton ou plus clairs, dans le cas des cheveux blonds. Bien que le shampooing pour cheveux blonds puisse être utilisé sur les mèches, il est important de rechercher des produits spécifiques pour ces cheveux. En effet, les cheveux avec des mèches ont des nuances différentes, et l’action du shampooing pour cheveux blonds n’agira que sur les nuances les plus claires. Ainsi, si vous souhaitez conserver l’intégralité du ton de vos cheveux, recherchez des produits spécifiques pour le type de lumières de vos cheveux.

Un soin qui va au-delà du shampooing : l’hydratation des cheveux blonds

Le shampooing pour cheveux blonds est important, mais le soin de ce type de cheveux va au-delà du simple choix du bon shampooing. L’hydratation est essentielle pour garder les cheveux blonds en bonne santé, surtout pour les cheveux teints. Le processus de décoloration est agressif pour les fils, car sa fonction est d’ouvrir les cuticules pour éliminer les pigments foncés et permettre l’entrée des pigments clairs. Il en résulte un affaiblissement de la fibre, qui devient plus sensible à l’action des agents extérieurs.

C’est pourquoi, l’hydratation est essentielle pour reconstituer l’humidité naturelle de la tige capillaire, la rendre plus forte et retrouver sa douceur et sa brillance. Il est important de rechercher des produits spécifiques pour les cheveux blonds en matière d’hydratation, car ils sont conçus pour apporter tous les nutriments dont votre fibre capillaire a besoin pour garder un ton beau et vivant plus longtemps.

Maintenant, que vous connaissez le fonctionnement du shampooing pour cheveux blonds et l’importance de choisir des produits conçus spécifiquement pour cette teinte, pourquoi ne pas lire un peu le programme capillaire pour cheveux blonds et intensifier encore plus le soin apporté à vos mèches ? Le résultat sera des cheveux beaux et brillants, pendant beaucoup plus longtemps.

Les shampooings lavants sont principalement destinés aux cheveux normaux

  • Les shampooings doux à usage fréquent qui lavent sans être détergents ;
  • Les shampooings cosmétiques qui mettent l’accent sur la brillance et le volume ;
  • Les shampooings légèrement colorants qui contiennent des extraits de camomille pour les cheveux blonds et des extraits de henné pour les cheveux bruns ;
  • Les shampooings pour bébé, les plus doux avec leur PH neutre et leurs actifs qui ne piquent pas les yeux ;
  • Les « 2 en 1 », c’est à dire les formules combinant à la fois shampooing et après-shampooing pour des cheveux brillants et faciles à démêler.

Les shampooings traitants contiennent des éléments destinés à soigner les problèmes du cuir chevelu et des cheveux. Afin de ne pas rompre l’équilibre physiologique de cet ensemble, il est d’ailleurs recommandé de les utiliser 1 fois par semaine en alternance avec un shampoing doux.

Il s’agit notamment :

  • Des shampooings pour cheveux gras qui contiennent des séborégulateurs tels que l’ortie, la sauge, l’argile douce ;
  • Des shampooings pour cheveux abîmés, secs, ou frisés, boostés en éléments réparateurs et nutritifs tels que les huiles végétales ou le miel ;
  • Des shampooings antipelliculaires, aux vertus assainissantes, séborégulatrices et apaisantes.

Quel shampoing pour des cheveux gras ?

Les cheveux gras manquent de brillance et de légèreté, particulièrement aux racines. Mais, même si les laver tous les jours peut être tentant, il est préférable d’opter pour un shampoing purifiant qui, à terme, permettra d’espacer les lavages. De plus, si leur nature incite à zapper l’étape soin, il faut quand même les nourrir :  » un excès de sébum ne signifie pas que la fibre capillaire est trop nourrie, c’est un simple dérèglement qui ne dispense pas du soin. Pour que la chevelure soit brillante et en pleine santé, les longueurs et les pointes doivent être chouchoutées ».

Le bon shampoing : un produit très concentré en agents nettoyants doux qui purifie le cheveu sans exciter les glandes sébacées. Pour ce faire, privilégiez les shampoings à base d’extraits de citron, de raisin ou de thé vert. Ces actifs sont riches en vertus tonifiantes, purifiantes et rafraichissantes. Côté soin, optez pour un après shampoing adapté aux cheveux gras que vous appliquez seulement sur les longueurs. Si cela ne suffit pas, mais que vous ne souhaitez pas laver votre chevelure tous les jours, n’hésitez pas à utiliser un shampoing sec. Entre deux lavages, il purifie les racines et permet de tenir jusqu’au shampoing suivant. Il faut l’appliquer en racine, le laisser poser deux minutes, puis brosser la chevelure afin d’éliminer les éventuels résidus.

Quel shampoing pour des cheveux mixtes ?

Les cheveux mixtes peuvent donner envie de s’arracher les cheveux : gras en racine et secs sur les pointes, en prendre soin peut, parfois, ressembler à un casse-tête chinois. Pourtant, selon une experte, ils ne sont pas plus compliqués qu’une autre nature de cheveux :  » pour équilibrer une chevelure mixte, l’idéal est d’opter pour un shampoing qui traite les racines grasses tout en appliquant un après-shampoing pour cheveux secs. Avec ce geste simple, le cheveu reçoit exactement ce dont il a besoin ».

Le bon shampoing : comme pour les cheveux gras, un produit concentré en agents nettoyants doux qui purifient le cheveu en racine, sans exciter les glandes sébacées et sans assécher les longueurs. Idéalement, sa formule contient, également, des silicones ou des polymères qui identifient les zones à réparer. Pour un résultat à la hauteur de vos attentes, misez également sur un après-shampoing dédié aux cheveux secs que vous appliquez sur les longueurs et les pointes. Ce duo d’actifs permet aux cheveux mixtes d’être nourris et purifiés.

Quel shampoing pour des cheveux secs ?

Les cheveux secs peuvent l’être par nature ou le devenir en raison de multiples agressions : la pollution, les colorations ou les expositions solaires. Cassants et souvent ternes, ils ont besoin d’être nourris en profondeur. Pour la pro,  » il est essentiel d’offrir aux cheveux secs un shampoing riche en nutriments car ils vont permettre aux cheveux de retrouver douceur et brillance ».

Le bon shampoing : un produit à la formule très hydratante qui nourrit le cheveu de l’intérieur tout en sublimant son enveloppe extérieure. Privilégiez les shampoings à base d’huile (de coco, d’avocat ou de noix de macadamia) ou de beurre (karité). Ces shampoings très nourrissants referment les écailles et offrent à vos cheveux une nouvelle brillance. Pour compléter leur action, misez, également, à chaque lavage sur un après-shampoing adapté et sur l’application d’un masque nourrissant, au minimum deux fois par semaine.

Quel shampoing pour des cheveux colorés ?

Les cheveux colorés sont agressés par les expositions répétées aux produits chimiques. Au fil du temps, ils perdent leur éclat et se dessèchent, il est, donc, essentiel de les nourrir.  » Il faut privilégier les shampoings soin qui permettent aux écailles de se refermer afin d’aider la fibre capillaire à retenir la couleur et à mieux renvoyer la lumière ».

Le bon shampoing : un produit doux et nourrissant qui aide le cheveu à retrouver sa brillance originelle et protège la couleur. Idéalement, il est enrichi en huile ou en baie d’açai, un actif d’origine végétale bien connu pour ses vertus protectrices et antioxydantes. Il contient, également, des silicones qui maximisent le renvoie de la lumière en refermant les écailles. En complément, vous pouvez adopter des shampoings repigmentants. Appliqués en cure, ils redonneront tout son éclat à votre coloration. Très efficaces, ces shampoings sont distribués chez les professionnels de la coiffure et sont onéreux. Si vous avez un budget serré, vous pouvez les remplacer par des shampoings contenant du henné (pour les cheveux bruns) ou de la camomille (pour les cheveux blonds).

Quel shampoing pour des cheveux bouclés ou crépus ?

Les cheveux bouclés et crépus sont secs par nature et ont besoin d’être chouchoutés avec des shampoings très nourrissants. Pour qu’ils aient une belle texture, douce et sans frisottis, il est essentiel de leur offrir des shampoings à base d’actifs aussi nourrissants que gainant.

Le bon shampoing : un produit extrêmement nourrissant à base d’huile (d’avocat, de noix de macadamia, d’argan) et de beurre (karité) qui nourrissent la fibre capillaire en profondeur. Ces ingrédients hydratants doivent être complétés par des actifs gainant comme le silicone afin d’éliminer les frisottis.

Brosse pour cheveux bouclés : comment choisir la brosse idéale ?
Hydratation par l’œuf : comment utiliser cet ingrédient super bon marché dans vos cheveux ?