Maquillage permanent : Comment bien choisir son prestataire ?

Maquillage permanent

Le maquillage permanent, plus connu sous le nom de dermopigmentation ou maquillage semi-permanent est une nouvelle technique qui séduit de plus en plus les femmes dernièrement. Mais comment ça marche ?  Et comment choisir son institut ?

Quels sont les domaines d’application du maquillage permanent ?

Le maquillage permanent est une technique qui dure en moyenne 3 ans. La méthode consiste à introduire des pigments à l’aide de fines aiguilles ou de monoblocs dans l’épiderme. La longueur et la taille du matériel sont différentes. Et la gamme de couleurs est très variée, pouvant s’harmoniser avec n’importe quelle pigmentation de la peau. Pour ceux qui souhaitent accéder à des gammes de produits professionnels, cliquez ici.

À priori, le maquillage permanent a pour objectif de mettre en valeur le visage d’une personne :

rectifier la ligne d’un sourcil : l’expert peut être amené à redessiner le sourcil ou à le reconstituer sublimer les lèvres : là, il peut redessiner le contour des lèvres et/ou raviver les couleurs accentuer le regard : c’est un choix très intéressant pour celles qui souhaitent se passer du maquillage le matin. Vous avez le choix entre un rendu plus naturel aux plus sophistiqués

Cependant, le maquillage permanent sert aussi à corriger certains défauts, non pas uniquement sur le visage mais sur quelques parties du corps :

pour restructurer une surface cutanée après la survenu de certaines maladies de la peau pour réparer les effets secondaires d’un traitement médical : perte de sourcils, etc. ? pour colorer l’auréole mamellaire après une mastectomie

Comment se déroule une séance ?

On tient d’abord à préciser qu’il y a des contre-indications pour la dermopigmentation. En effet, les personnes atteintes d’une maladie dermatologique évolutive, d’une fragilité capillaire, de chéloïdes ainsi que les patients sous anticoagulants et traités au Roaccutane ne peuvent prétendre à un maquillage permanent.  De même, celles qui ont une sensibilité oculaire ou ayant une pathologie oculaire ne peuvent subir une intervention au niveau des yeux.

Un premier entretien est nécessaire avant la séance. Cette étape est indispensable pour connaitre vos attentes et pour réaliser le test de tolérance. Ensuite, il faudrait prévoir 2 séances :

l’une pour dessiner la zone à pigmenter et désinfecter la surface et l’autre pour redéfinir la couleur (en moyenne après 1 mois).

Une séance peut en effet durer entre 30 minutes à 3 heures, selon la zone à traiter. Et l’application d’une crème anesthésiante est nécessaire pour certaines zones sensibles à l’instar des lèvres.

Comment bien choisir son prestataire ?

Vous vous êtes décidé à vous lancer ? Il vous faudrait maintenant trouver un institut de beauté qui vous procurera un résultat à la hauteur de vos attentes. Tout d’abord, le savoir-faire est un élément majeur. Pour ce faire, la personne qui va vous prendre en main doit être titulaire d’un certificat prouvant qu’elle a fini son parcours et suivi des stages avant d’exercer le métier. C’est déjà un bon début. Ensuite, l’expérience est un gage d’efficacité. Eh oui, le nombre de clientes déjà traitées en dit beaucoup sur l’expérience de l’esthéticienne.

Par ailleurs, essayez de tenir compte des avis des autres. De la sorte, prenez le temps de lire les commentaires sur le salon dans les forums, dans les réseaux sociaux et même sur sa page. Vous aurez déjà une petite idée de la qualité de ses services. Par exemple, sur internet, vous aurez accès à de nombreux avis sur Maud maquillage permanent. Si vous êtes convaincu, demandez un premier rendez-vous et faites un état des lieux. L’hygiène et la propreté doivent être impeccables, car c’est un acte assez délicat. De même, vérifiez le matériel de maquillage permanent. Le salon utilise-t-il des appareils modernes et de qualité ?

Qui plus est, prenez en compte le côté humain du prestataire : a-t-il le sens de l’écoute ? A-t-il le sens de l’accueil ? Ses propositions sont-elles en adéquations avec vos attentes ? Pendant cet entretien, il doit d’ailleurs vous poser diverses questions sur vos antécédents médicaux ainsi que les problèmes d’allergie et d’intolérance. Puis, il vous donnera des conseils sur les bonnes pratiques à adopter. Est-ce que le courant passe ? Si oui, alors, soyez sûr que la séance se déroulera dans les meilleures conditions.